capitole Toulouse illustration Delhya

Et si on partait à la rencontre de Jennifer, alias Dehlya, une infographiste et illustratrice réunionnaise installée depuis quelques années à Toulouse.

Delhya c'est un univers féminin (et même souvent girly). C'est aussi un univers enfantin, coloré, poétique et fantastique. Delhya utilise trois techniques artistiques : L'aquarelle, l'encre et l'illustration digitale (dessin sur ordinateur). Ses illustrations mêlent réalité et fantaisie, couleur et noirceur, joie et tristesse...

Chez Happy Paille on aime beaucoup les illustrations de Delhya alors on a voulu en savoir plus sur elle et son travail. Venez, on part à la rencontre de Delhya qui nous ouvre les portes de son atelier.

1. Qui est Delhya ?

Dehlya, c’est Jennifer en réalité, infographiste et illustratrice, 32 ans et jeune maman, je jongle dans mon quotidien pour allier mon travail de freelance à ma vie familiale et sociale en essayant de trouver un équilibre qui me convienne. J’ai besoin de créer au quotidien et cela peut partir parfois un peu dans tous les sens car cela peut aller aussi bien de l’illustration à la décision de repeindre des meubles dans la maison ou des travaux de couture…

delhya toulouse happy paille portrait


2. Delhya, ça vient d'où ce petit nom ?

(rire) Au départ, Dehlya était le pseudo que j’utilisais sur un mmorpg (jeu de rôle multijoueurs en ligne) ado. Je l’ai utilisé pendant environ 6 ans à ces fins et puis quand j’ai voulu créer mon premier site pour mes illustrations c’est tout naturellement que j’ai gardé ce pseudo.
Et puis il est resté, même si je me rends bien compte qu’il n’est pas forcément des plus faciles à écrire !

3. Le dessin, c'est une passion de longue date ?

Enfant je détestais dessiner et colorier. Ce n’était pas du tout ma passion de petite fille.
Ça m’est venu en classe de 5ème, j’avais plusieurs copines qui dessinaient et reproduisaient des dessins de manga (Sailor Moon en tête) pendant les heures de pause au collège, j’ai suivi le mouvement et je me suis prise au jeu ! Je me suis pas mal détachée du manga depuis même si c’est un style auquel je reviens de temps à autres.

4. Elle aime quoi Delhya dans la vie ?

Le chocolat, les chats, l’organisation (to do list et bullets journals font partie intégrante de mon quotidien), avoir un peu de temps pour moi, tout ce qui a trait au maquillage, notamment artistique. Les DIY (do it yourself), que ce soit des vêtements, des bijoux, des objets de la maison, rien ne me paraît jamais trop difficile, sauf quand je suis empêtrée au milieu des morceaux de mes futures créations !

5. Quelles sont tes inspirations, tes influences ?

Je suis fan de Xavier Collette, Maliki, Marguerite Sauvage, Qinniart, Audrey Kawasaki… Mais je m’inspire surtout de photos pour les illustrations de personnages, ou, quand je veux reproduire une expression bien précise, j’utilise un miroir.


Delhya création graphique illustration toulouse

6. L'aquarelle et l'encre, t'y es venue comment ?

J’ai découvert ces deux médias en école d’infographie, ce sont sans doute ceux que j’ai le plus utilisés. J’en suis réellement tombée amoureuse entre ma première et deuxième année car nous avions à réaliser un projet BD pendant les vacances et il a bien fallu choisir un média. J’ai réalisé une vingtaine de pages format raisin (50x65cm) à l’aquarelle et à l’encre !


aquarelle dreamcatcher attrape rêve delhya

7. Comment travailles-tu ?


Je réfléchis d’abord à mon idée, ensuite, je file sur pinterest pour trouver des références (photos, autres illustrations, univers en rapport avec ce que j’ai en tête…). Après, c’est le moment de réaliser un croquis au crayon. Une fois que celui-ci me convient, je passe au dessin sur papier aquarelle (ou sur ordinateur quand je travaille sur ce média). En général, à ce stade, j’ai déjà une petite idée des couleurs que je souhaite poser, je les travaille sur ma palette et je les teste sur mon croquis avant de les poser.

Pour finir le plus difficile, c’est de savoir s’arrêter au bon moment, on peut facilement gâcher une illustration avec une toute petite touche de couleur qui ne correspond pas ! Et le plus important de tout, j’ai besoin d’une bonne playlist, la musique me permet de me créer ma petite bulle.

 
Delhya création graphique atelier design illustration toulouse

7. Qu'est ce que tu aimes le plus dessiner ?

Les visages de femme. J’aime la diversité des visages, les expressions, la légèreté d’une chevelure.

carte postale girly fahion illustration delhya

Delhya aquarelle watercolor indienne


J’aime aussi beaucoup l’illustration pour enfants pour la liberté que l’on peut y avoir. Très souvent, les proportions, le trait parfait ne sont pas important, ce qui compte (à mes yeux) ce sont les univers, la poésie qui ressort d’une image qui doit pouvoir tout dire sans un seul mot.


train dessin illustration delhya


8. Quels sont tes projets pour 2017 ?

Pour l’instant, j’aimerais simplement consolider mon activité de graphiste, trouver des clients réguliers pour des raisons pratiques. Dans un second temps, j’aimerais travailler un peu plus dans l’illustration, et réussir enfin à me lancer dans un projet de livre illustré pour enfants !


toutes les créations de Dehlya (aquarelles, affiches, cartes postales) en vente sur Happy Paille